Avertir le moderateur Les blogs du Téléthon sont hébergés par blogSpirit Téléthon 2015 header

26/10/2008

Un poème de Parrain

Ce n’était qu’un enfant, il était si petit,

Ses parents étaient là pour l’aider dans la vie,

Lui apprendre à marcher, à chanter, à rêver,

Mais cette maladie est venue le chercher.

 

Il ne demandait rien, que de grandir ici,

De devenir quelqu’un, de se faire des amis.

Alors il s’est battu de tout son petit corps,

Mais ne l’a pas vaincue malgré tout ses efforts.

 

Petit ange aux grands yeux, nous ne t’oublierons pas.

Tu es venu ici pour nous montrer la voie.

Le combat continue, nous allons réussir :

Cette fichue maladie, à nous de la détruire.

 

Ce n’était qu’un enfant, il était si petit,

Il ne demandait rien, que de grandir ici.

Petit ange aux grands yeux, nous ne t’oublierons pas,

Tu seras toujours là, dans chacun de nos pas.

17:56 Publié dans Livre d'or | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2008

Un mot d'une organisatrice Téléthon

Naël, en partant le jour du Téléthon, nous a donné à tous un message symbolique :

 

"Faites tout ce que vous pouvez pour que très vite, la science évite que des Papas et des Mamans comme les miens pleurent la perte d'un enfant. Vous avez la santé, battez-vous pour nous, victimes innocentes qui attendons le vaccin ou le remède qui nous guérira ou endiguera la maladie rare et meurtrière qui nous condamne. Soyez les soldats de la solidarité ! Ne doutez pas ! Ensemble vous vaincrez ! Je suis avec vous. Battez-vous pour tous les petits Naël encore vivants qui espèrent en la science que vous armez par votre générosité."

 

Cher David, chère Hélène, nombreux sont les Miossais qui se battront à vos côtés, cette année, pour que la science ait les moyens de faire des découvertes.

16:13 Publié dans Livre d'or | Lien permanent | Commentaires (0)

27/09/2008

Un poème d'une cousine

Mais pour qui tu te prends,

Oh toi, la vilaine maladie,

Pour ravir à tous ces parents,

Leurs petits êtres chéris !

Tu fais pleurer leurs yeux, Tu fais saigner leurs coeurs,

Mais prends garde à toi, Et à leur courage vengeur !

Ils restent meurtris et sont souvent sans défense,

Fâce à ta lâche et mortelle influence,

Mais prends garde à toi, Et à leur proche revanche !

Aujourd'hui plus que jamais, Il sont unis et mobilisés,

Alors prends garde à toi, Tes jours sont comptés !

Tu es malheureusement la plus forte encore aujourd'hui,

Mais grâce aux dons du Téléthon faits par tous leurs amis,

Prends garde à toi vilaine maladie,

Très bientôt ce sont eux qui te pourrirons la vie !

19:29 Publié dans Livre d'or | Lien permanent | Commentaires (0)